Rapport de match

Saison Régulière Journée : 10 Météo : Clémente
Orques Noirs

Retournous Insidious

(Orques Noirs - VAL 116.5)

2

Humains

M.S.R.G. de Maraboes

(Humains - VAL 140)

3

  • Public : 4000 fans
  • FAME : 0
  • Prélèvement : 5000 PO
  • Gains : 70000 PO
  • Fans dévoués : -1
  • Faute(s) commise(s) : 0
  • Sortie(s) du public : 0
  • Journalier(s) : 0
  • Dépenses Expo. : 0 PO

Coach : Louis X

  • Public : 6000 fans
  • FAME : +1
  • Prélèvement : 0 PO
  • Gains : 80000 PO
  • Fans dévoués : +1
  • Faute(s) commise(s) : 0
  • Sortie(s) du public : 0
  • Journalier(s) : 0
  • Dépenses Expo. : 0 PO

Coach : Nabolo

Le M.R.S.G. de Maraboes affrontait hier soir les orques noirs des Retournous Insidious, une équipe estropiée après qu’elle soit passée entre les mains du pire pronostiqueur que la terre ait connu ; et sous les bottes des Inguiz Titi : des humains. Or si des humains les battent, que ne fera pas le MEILLEUR des humains ? C’est ainsi que Nabolo se pointe au lieu de rendez-vous en toute confiance, avec son sac-à-dos géant et tout son équipement : probox ? Check ! Tour à dés ? Check ! Livre de règles ? Check ! Résumé des règles ? Check ! Feuille de match ? Check ! Dés ? Check. Tout est parfait. Il ne manque donc que son équipe que le coach a oublié chez lui.

**20 minutes plus tard**

Après une putain de course aller-retour, Nabolo repasse les portes de La Revanche, trempé, parce que bien sûr il s’est mis à pisser des cordes entre-temps juste pour faire chier. Mais cette fois il est accompagné d’une douzaine de gaillards et il peut se présenter en toute confiance devant Louis X sauf que là… **roulement de tambour** ce n’est pas Louis X !!!!

Non, car le malheureux, après avoir subi la COVID et s’être pété le pied, a correctement interprété les augures : et il a préféré passer la main à un autre, un mercenaire.

Si donc Nabolo pouvait espérer affronter un adversaire abattu, aussi bien physiquement que moralement, le voilà bien déçu. Car Louis X s’est payé les services de Skarlan, rien que ça, le numéro 2 du championnat. Comme quoi il a appris de ses erreurs, et qu’il faut parfois bourse délier pour obtenir un service de qualité, faute de quoi on se retrouve à confier ses joueurs à Duda.

Heureusement un mercenaire, ça s’achète, dans un sens comme dans l’autre, et Nabolo a mis au point une tactique de génie pour remporter ce match :
- Combien ?
Skarlan a l’air de croire que Nabolo plaisante, qu’il ne veut pas sérieusement le corrompre mais que c’est de « l’humour ». Décontenancé par tant d’aplomb, Nabolo fait comme si de rien n’était, et rit comme s’il avait fait une blague : « Ha. Ha. » dit-il.

Mais « Merde, il va falloir jouer… » pense-t-il.

Et le match commence.

Les Orques gagnent le toss et frappent en premier : BOOOOOOOOOOOOOOMMM !!!

6+6 / 6+6 / 14 / 6 : ce sont les notes du jury, que cette toute première patate impressionne. Mais basta les chiffres et autres mathématiques, car nous préférons rester dans l’humain. Et clairement, le poing de cet orque noir aussi préfère rester dans l’humain, qu’il a pourfendu sur ce premier plaquage. Jan s’en sortira mais amoché, physiquement et psychologiquement… C’est la fin de sa carrière, mais toujours le début du match. Ses coéquipiers frémissent de voir tomber leur ami à terre, Jan, le gentil géant, qu’aucun coup n’avait abattu jusqu’alors… Les Maraboes frémissent, les Maraboes tremblent… Est-ce de la peur ? Est-ce la panique ? Non ! C’est de l’indignation, de la colère. Skip et Gabby contractent et encaissent sans broncher. Les orques n’auraient pas du faire ça, car c’est toujours quand on les provoque physiquement que les ‘Boes se réveillent ! Ils luttent pied-à-pied avec les monstres verts.

L’arbitre expulse un vilain petit gob qui faisait des choses louches sur les corps tombés à terre, et les orques s’engouffrent sur l’aile gauche, les Boes tenant le centre.
On ne compte plus les coachs qui ont cru passer la défense des Boes, et qui se retrouvent de nouveau avec un mur devant eux, sorti de nulle part. Certes, le mur en question comporte un certain nombre de trous… Et le gob qui tient le ballon passe au travers pour marquer : 1-0. Il reste une demi-mi-temps au Mboes pour remonter.

Les Mboes réceptionnent et optent pour une tactique ultra agressive, autant qu’elle est champagne, avec passes et courses folles. Le ballon est lancé à Rein qui le laisse échappé MAAAAIS il est récupéré par Edje qui le refile à Rein et les amis traversent le rideau adverse pour égaliser sans trop d’inquiétude (mais sans trop s’attarder non plus) : 1-1.

Il reste encore deux tours dans cette première mi-temps et Skarlan envoie ses ailiers sur (retiens ton souffle ami lecteur) les ailes. Mais le gob en charge de ramasser les trucs qui trainent (dont le ballon) rate sa man½uvre… Tournant du match : on voit alors l’incroyable génie humain, et qui te pousse et qui te tire et qui t’ouvre un passage inattendu que Jérôme emprunte à toute vitesse pour bousculer le maladroit et récupérer la balle. Il sera rattrapé mais pas mis à terre. Il s’échappe alors de la triple paire de pattes qui tentent en vain de le retenir : 2-1 pour les Mboes à la fin de la première mi-temps.

DEUXIEME MI-TEMPS :

Les Mboes comptent deux blessés et un K.O. ils reçoivent le ballon et, de nouveau jouent de la passe, Tobi Fisher étant pour l’instant irréprochable dans cet exercice. De nouveau la défense est battue, cette fois sur l’aile droite et sans perdre de temps, et même en en gagnant vue la manière dont l’arbitre s’arrange avec le chrono. 3-1

Alors les Orques récupèrent le ballon et marquent un nouveau TD, semblable au premier : 3-2.

Alors les M’boes récupèrent le ballon et marq… ah non. Cette fois l’échappée sur l’aile est rattrapée par la défense. Mais les Mboes sécurisent la balle et le match se terminent. Du moins c’est le souvenir que j’en ai, mais j’avoue ne plus me rappeler clairement la différence entre l’action qui mène au 3-1 et celle de la toute fin qui s’est mal terminée (Skarlan ?). En tous cas c’est une victoire pour les Maraboes, mais dans la douleur : Jan est estropié, Rein va rater le prochain match pour se remettre.

Louis X a bien choisi son Mercenaire (cette fois-ci) et Skarlan a joué comme si l’équipe était la sienne, en se prenant bien bien la tête avec une implication qui force le respect. En attendant, les Mboes sont invaincus depuis 8 matchs (c’est-à-dire depuis qu’ils ont une équipe complète) et n’ont aucune chance de ne pas remporter cette Lutececup – je vous le dis moi-même parce que les analystes semblent être déterminés à l’oublier. Leur prochain adversaire est petit, solide, teigneux et très armuré. Heureusement, Nabolo a des aimants. A mardi prochain Aredhel, ça va chier !!! MA-RA-BOES !!!!

Actions des joueurs
Nom Td Réu Sor Int JPV
#3 Grubmor (Orque Noir) 0 0 1 0 0
#4 Okkhar (Orque Noir) 0 0 1 0 0
#7 Yashgaroth (Orque Noir) 0 0 1 0 0
#9 Bibliveld Pleindedents (Gobelin Bruiser) 0 0 0 0 1
#11 Jeexmo Fortetête (Gobelin Bruiser) 2 0 0 0 0

Blessures et morts :

  • Grubmor (#3 Orque Noir) prend un match d'arrêt

Achats

  • Achat de joueur : #6 - Orky - Orque Noir : 90.000 PO
Actions des joueurs
Nom Td Réu Sor Int JPV
#8 Rémy Oordt (Blitzer) 1 0 0 0 0
#13 Hein Hoskam (Blitzer) 0 0 1 0 0
#15 Arian Nijborg (Receveur) 0 0 0 0 1
#2 Ferry Ratering (Ogre) 0 0 1 0 0
#12 Rein Godding (Blitzer) 1 0 0 0 0
#10 Tobias Fisher (Lanceur) 0 2 0 0 0
#11 Jérôme Roustan (Receveur) 1 0 0 0 0

Compétence(s) et caractéristiques :

  • Rémy Oordt (#8 Blitzer) gagne la compétence Stabilité
  • Rein Godding (#12 Blitzer) gagne la compétence Garde
  • Jan Wilem Lenders (#4 Trois-quart Humain) reçoit un modificateur de -1 à sa force

Blessures et morts :

  • Jan Wilem Lenders (#4 Trois-quart Humain) prend un match d'arrêt
  • Rein Godding (#12 Blitzer) prend un match d'arrêt

Achats

  • Achat de joueur : #4 - Guido Berben - Trois-quart Humain : 50.000 PO
Match saisi par : Budmilka.
Le Saviez-Vous ?

Alors que dans tous les stades du vieux continent les matchs de Blood Bowl fessaient rage, les instances dirigeantes de la N.A.F débattaient sur un des plus grand ravage de ce sport ;la corruption des arbitres. Et il fut décidé en haut lieu d� remédier. Il est vrai que les arbitres ne fessaient par forcement le poids face à un orque noir, un guerrier du chaos ou un ogre. Et pour parer à toutes ces créatures, on invoqua les démons du Warp. Une unité fut créer pour épaulé les arbitres : le S.W.A.T,ou Spécial Warp Arbitral Team. Mais dès le début de sa création, une polémique éclata ! Les dirigeants de la N.A.F firent tous ce pataquès car eux-mêmes ne recevaient pas suffisamment de pot de vin�

Fausse Pub

© Lutèce Cup 2005
Ce site est indépendant de Games Workshop [en] et n'a aucun but commercial.