Rapport de match

Saison Régulière Journée : 2 Météo : Clémente
Norsques

Les Biloutes Turgescents du Menhir Crackomane

(Norsques - VAL 107)

0

Hommes lézards

Lava Dragon

(Hommes lézards - VAL 102)

1

  • Public : 3000 fans
  • FAME : 0
  • Prélèvement : 0 PO
  • Gains : 35000 PO
  • Fans dévoués : =
  • Faute(s) commise(s) : 0
  • Sortie(s) du public : 0
  • Journalier(s) : 0
  • Dépenses Expo. : 0 PO

Coach : Bozo

  • Public : 4000 fans
  • FAME : +1
  • Prélèvement : 0 PO
  • Gains : 45000 PO
  • Fans dévoués : +1
  • Faute(s) commise(s) : 0
  • Sortie(s) du public : 0
  • Journalier(s) : 0
  • Dépenses Expo. : 0 PO

Coach : Skarlan

cette soirée est racontée par S or rust.
S comme Sport avec un grand S.

Hut hut hut, après 35 tours de terrain, 35 pompes euh... push up... comme dit le coach et des étirements des mollets pour bien cramponner, on rentre sur le pitch chauds comme le sont rarement les sang froids. On a bien fait d'arriver à l'heure. Le coach adverse est arrivé en même temps, il sent qu'il va y avoir du sport.
Mais on voit le coach commandé un thé glacé sans sucre, on se dit que ça va être dur, va y avoir un ratio graisse muscle de folie chez les nordiques avec ce régime... puis on voit Bozo rajouter des carbohydrates et là on se dit, que l'espoir est permis.
De notre côté notre coach se rassasie de sa boisson énergétique de gain de masse corporel en version grand format.
Les deux LOS se dévisagent en faisant rouler ses muscles. Et c'est nous qu'on a les plus gros! héhé! (les minimoi sont bien cachés derrière nous)
On engage, on va leur faire sortir leur quatre heure comme après 50 burpies!
PAF, première action, bot down et skull... Mouai on était un peu trop chaud pour des sang froids.
Heureusement notre entrainement du week end au crossfit impact boxing crush me sert, et après une feinte, je lui décroche la machoire façon haduken faisant du step.
On se remet en selle, et pas a la selle, le coach nous a dit de leur péter les dents surtout au Yeti qui pue et aux bodybuilder poilus façon peau de loup en soutenant le blitz de notre star So Are Us qui a maitrisé les dernières séances de lancer de poids.
Mais bon, lui aussi est trop chaud. il arrête son coup sentant venir la déchirure et ne fait qu'un push up vertical...
on n'est pas dans le match. mes camarades aplatisse un seul autre nordique se faisant sécher les muscles pour les rendrent plus visibles.
Derrière on voit pas se qui se passe mais ça a l'air d'aller...
Et là on se prend le premier blitz du poilu, qui vu ses griffes doit faire son gainage sur ses ongles.
un des notre tombe au sol comme après 200 pompes, le match va etre long...
On s'y met à 5 sur le gros poilu comme nous l'a dit le coach, c'est encore du push up vertical...
Notre coach lui entame son régime hyperprotéiné composé de saucisson, mortadelle, paté et autres barres d'énergie
En face, distribution de torgnoles, ils nous mettent tous à terre et commence à coller les skink qui ressemblent à des enfants rachitiques à côté d'eux. Un de mes potos de gym sort KO.
On commence à serrer les fesses comme quand on soulève 200 kg en altère debout.
Les skinks l'ont compris et commencent à se barrer en contournant le mur de tablettes de chocolat avec l'aide de So are Us. La tactique du coach c'est de la merde.
Ils jouent torses nus en face pour bien montrer leur muscles et pourtant on n'arrive pas à les sortir. Pour l'instant c'est plutôt une séance de burpies, on se couche, on se releve, on se couche... vous m'avez compris...
En face ils décident de viser les sorties et continue à enchainer les blocks sans se préoccuper de la gonflette.
Ils arrivent même à choper un skink qui sort KO.
Putain c'était censé être nous les plus costauds!
ça suffit, j'aurais pas cru dire ça... mais là les burpies ils vont me faire vomir... mes collègues ont décide de rester à terre.
le coach ronchonne et nous insulte pur nous motiver, mais on voit bien qu'il compatit.
à terre les coups ne pleuvent plus... on reprend son souffle puis on entend le coup de sifflet. On hésite un peu à se relever...mais bon le coach va nous infliger 300 tours de terrain à cloche pied si on se relève pas.
Il y a une distribution de boisson énergisante, ça donne du baume au coeur, même le petit skink revient à lui. mais notre potos de gym semble encore dans le cirage...
ça va être dur, mais faut y aller. En plus on va devoir se laisser taper en premier. Mais bon c'est l'exercice, no pain no gain.
ça manque pas, ils nous envoient faire du gainage sur le dos. du coup on temporise comme on peut en dégageant les adeptes du sprint d'en face.
En face ils nous en mettent plein la face et commence à se rapprocher.
Je suis obligé de faire appel aux skinks en soutien, la honte! mes potos de gym vont se moquer de moi...
puis là on entend les cris du coach nous montrant sa montre. c'est une épreuve d'endurance, on va travailler le palpitant sur la durée. en face ils ont choisi un coté, alors pas chassés et PAF on les recadre.
Mais ils nous pulvérisent, ils arrivent à placer 4 joueurs à portée d'enbut. ça va être chaud.
Heureusement Nuffle a truffé le terrain de taupes et ils vont avoir du mal à sprinter dans ces conditions.
Le coach nous montre la réserve de Aligatorade, ça donne du baume au coeur, de quoi oublier les contusions comme avec un baume du tigre.
on colle tout le monde à défaut d'arriver à en coucher un seul.
C'est une muraille de papier, en face leur entrainement cardiotraining porte ses fruits, ils sont doublement frais, ...
c'est l'instant de vérité, ils doivent blitzer, bloquer, sprinter plusieurs fois, mais ils peuvent le faire.
Et c'est encore un loupiot dopé aux anabolisants qui s'en prend à un skink, une cible facile pour lui...et en plus proche du public...
mais il manque de tomber tous les deux, finalement il le repousse mais encore une fois le skink l'entraine dans sa chute, l'entrainement au kraglava montre la supériorité de la technique sur la puissance musculaire. Les deux s'effondrent et entrainer dans sa course folle le loupiot sort KO!
c'est la délivrance! coup de sifflet!
à nous l'aligatorade! nos 3 potos KO reviennent pour fêter ça! et en face le loupiot rêve de kaglava dans son coma.
Mais on a perdu un skink, que même l'apo n'arrive pas à sauver. Il reviendra pas avant longtemps celui là. On va le nommer skink du match pour le remotiver. Il reviendra une fois qu'il aura fait son stage intensif de kraglava.
Re coup de sifflet. ON est en sous nombre, mais on est là et on est PRET, AHOU AHOU AHOU.
On se remet sur la LOS en position de gainage pour encaisser les coups!
or donc, on entre sur le terrain en criant "i love push up" comme un coach qui deviendra peut être un jour célèbre en gagnant son premier match.

Mais les norses nous prennent par surprise, on s'en fout on est un mur avec des pec et des abdo en acier. Faut dire le coach nous tapent dessus avec des planches pour nous affermir les muscles qu'il dit et après il nous demande de taper la planche à main nues, histoire de renforcer les os...
ben là c'est pas un planche à repasser, mais plutôt une planche de surf longbard qui nous envoie tous à terre.
c'est reparti pour la séance de burpies...
en face ils ont du faire des iron man, car ils ratent rien, le coach commence à chouiner et ça, c'est pas courant!
nous on fait se qu'on peut, mais les iron norsemen ils ont des armures en fer. On se sent comme après une suée, on a perdu deux collègues qui tiennent pas la chaleur des coups.
On est cosy comme dans une Ironmaiden. Les skink sont obligés de venir au front.
EN face ils ratent leur première action. gros push up pour revenir en position verticale. les skink crient derrière nous qu'il faut lancer un sack! non pas un sac de sable mais un blitz sur le porteur. facile à dire, on est 4 contre 11, ... mais bon on a fait une spartan ensemble, alors on est invicible
AHou AHou!
grosse pression sur le porteur, alors que les norses sont encore au niveau de la LOS.
Et le gros poilus avec une haleine de bodybuilder faisant un régime carné, se plante pour la première fois. Ce gros JeanPierre a abusé de la K2000 et oublie son entrainement, il passera pas.
C'est notre chance, on ressert les rangs et on envoie au tapis les moues de la tablette.
Mais ces norses sont boostés à la créatine, ils se relèvent tous et dans un dernier élan, ils font des blocages compliqués, ils sprintent et arrivent à infiltrer 3 gars.
Nous (enfin les 3 restants) on est déjà au charbon... va falloir compter sur les skinks...
C'est money time, notre star So are Us se la joue perso et prends le blitz pour coller les 3 infiltrés tous juste en bout de course.
Et les skinks survivant collent en masse.
Mais les norses les dégagent facilement, ils sprintent, ils dégagent ensuite So are us en s'y reprenant à deux fois... tout le monde arrête de se taper pour regarder le sprint final,
et on voit qu'il a pas travaillé ses courses fractionnées, car il s'écroule juste devant la ligne.
Il se relevera pas avant la fin du match.
Les norses sont dépités, du coup on en profite pour les taper, on couche tous ceux qu'on peut taper et je fais le premier blessé du match côté norse, hélas leur apothicaire le sauvera. Pas grave, le coach va me donner un ratio de créatine en récompense, héhé!
Pour fêter la victoire les skink effectuent une danse sur un norse resté à terre!
l'arbitre siffle la fin du match.
Ouai, il parait qu'on a gagné! alors qu'on s'est fait roulé dessus tout le match! c'est ça qu'est bon.
Ahou ahou ahou!

un match marathon où on voit que les beaux muscles saillants sont pas les plus efficaces!

Actions des joueurs
Nom Td Réu Sor Int JPV
#4 Fernand (Trois-quart Norse) 0 0 0 0 1
#3 Edmond (Trois-quart Norse) 0 0 1 0 0

Compétence(s) et caractéristiques :

  • Fernand (#4 Trois-quart Norse) gagne la compétence Frénésie
Actions des joueurs
Nom Td Réu Sor Int JPV
#5 S or rust (Saurus) 0 0 1 0 0
#9 S Kinky (Skink) 1 0 0 0 0
#10 SK Inc (Skink) 0 0 0 0 1

Primes de Matchs

Cette équipe a bénéficié de :

  • 1 tonneau(x) de Bloodweiser ®© avec hôtesse(s)

Compétence(s) et caractéristiques :

  • S Kinky (#9 Skink) gagne la compétence Blocage
  • SK Inc (#10 Skink) gagne la compétence Blocage

Blessures et morts :

  • SK Inc (#10 Skink) prend 1 blessure persistante
  • SK Inc (#10 Skink) prend un match d'arrêt
Match saisi par : Budmilka.
Le Saviez-Vous ?

C'est aujourd'hui que la Cour de Grande Instance de Lutèce doit se prononcer dans l'affaire qui oppose Arkhandzar à la Ligue de la Défense des Droits des Zombies. En effet le Zombie "Mort Pion" numéro 9 des "Raides Stars" qui s'était fait coffrer pour tapage nocturne est toujours détenu en prison. Le coach de l'époque Arkhandzar, n'avait pas voulu payer les 50 000 Pièces d'Or pour sa libération sur parole ( si tant est qu'un Zombie tienne parole ... ).

Fausse Pub

© Lutèce Cup 2005
Ce site est indépendant de Games Workshop [en] et n'a aucun but commercial.